Alsace et Bastille

Alsace & Bastille - Conseil en Stratégie. Paris, Estoril
-Consultancy in Real Estate, Celebrity aviation, railway business, Consultancy in Export Strategy; E-mail: vitorpissarro.alsacebastille@Yahoo.fr or to Twitter adress Vitor Pissarro @VitorPissarro

quarta-feira, 20 de março de 2019

La Quinta de São Thiago ( Sintra) est un lieu absolument magique


La Quinta de São Thiago est un lieu absolument magique et hors du temps, situé à quelques enjambées de Sintra.
Ses arbres centenaires, son magnifique jardin dans lequel on pourrait se promener du matin au soir jusqu'à se perdre peut-être, en cherchant le chemin vers l'océan, et dans le coin sa verrière recouverte de glycine pour nos activités.
La piscine donne une note bleue à toute cette verdure, bien qu'elle aussi entourée de végétation.
La Quinta de São Thiago est une maison de campagne datant du XVIe siècle, située sur de basses collines au bout d'un chemin caillouteux.
L'intérieur est une maison-musée, ses salons invitent à la lecture et à la paresse. Mais vous me connaissez, c'est surtout l'extérieur qui m'attire, sa verdure à embrasser, les promenades vers Sintra, ses palais et ses forêts.
A propos de Sintra:
Très ancien sanctuaire royal, dans les contreforts des montagnes, cette petite ville, berceau de l’architecture romantique européenne, présente des terres boisées parsemées de villas et de palais aux couleurs pastel.
L’harmonie parfaite entre la nature et le patrimoine de la ville a conduit l’UNESCO à classer Sintra au Patrimoine Culturel de l’Humanité, dans la catégorie « Paysage culturel », en 1995.
Au XIXe siècle, le poète britannique Lord Byron a séjourné dans cette cité portugaise entourée de forêts mystiques. Rien de tel que de sillonner ses sentiers brumeux pour s’imprégner de l’atmosphère romantique qui l’a inspiré. Il écrira en 1809, en hommage à son escapade portugaise : « Sintra, là-bas ! Glorieux Eden, séjour céleste/Suivi sans fin de monts et de vallons/Mais quelle main saurait peindre ou décrire/Une moitié de ce que l’œil admire ? »
Il ne faut pas longtemps pour comprendre pourquoi l’Anglais au cœur sensible est tombé amoureux de Sintra. A 30 km de Lisbonne le long de l’Atlantique, les dunes de sable blanc se couvrent d’une bruyère humide, la température chute soudain. Au loin, une montagne se découpe dans la brume.
A mesure que l’on s’enfonce dans la forêt, la végétation se fait plus riche : eucalyptus, pins, chênes, acacias, hortensias sauvages… Les arbres les plus ­anciens ont été plantés par les familles ­nobles qui, jusqu’au ­début du XXe siècle, fuyaient la chaleur estivale de Lisbonne pour se réfugier dans les quintas, ces vastes villas aux jardins luxuriants. La plupart donnent vue sur le Palais de Pena, quintessence du romantisme exubérant façon XIXe siècle.
(Extrait d'un article du journal le Monde)
✧ Retraite « Sauver la beauté ! » , du 29 au 31 mai 2019 à la Quinta de São Thiago, à 30 km de Lisbonne.
YOGA, MOUVEMENT et SOIN de SOI entre la Sierra de Sintra et les falaises de Cabo da Roca, le point le plus occidental du continent européen, à 140 mètres au-dessus de l'océan Atlantique.











Sem comentários:

Publicar um comentário